Is death random?


1st major study of 12 years of fatal paragliding accidents at the FFVL. Joint study of the FFVL, SecuParapente and the free flight physiology project. This first video is about the profile of the crashed pilots.

Summary
Is death random?
Title
Is death random?
Description

1st major study of 12 years of fatal paragliding accidents at the FFVL. Joint study of the FFVL, SecuParapente and the free flight physiology project. This first video is about the profile of the crashed pilots.

skyxtremetv
12 thoughts on “Is death random?
  1. Avatar
    Voler Info Free Aero Magazine

    Merci pour ce travail qui pourra sauver des vies…

  2. Avatar

    Très bonne analyse!

  3. Avatar

    Bonjour
    Je suis moniteur de Parapente et votre vidéo est un très bon outil pour tenter de comprendre ce que nous pourrions améliorer au niveau de l’enseignement.
    A 7min45s vous abordez la répartition des victimes selon l’âge. Il aurait été utile d’avoir cette même répartition chez ceux que vous appelez les vivants. Je m’explique: on voit 8 DCD de 71+ ans. Mais cela représente combien du pourcentage au regard des vivants? Cette info me parait cruciale…
    Cordialement

  4. Avatar

    5200 pilotes mais sur 12 ans on devrait faire 5200*12 ? pour les % ? parce que : 123 DCD sont sur 12 ans. par exemple 4% de voile D = 208 pilotes en D, et 13% de 123 DCD = 16 DCD mais sur 12 ans ??????

  5. Avatar

    Merci pour la video. Il serait interressant de conaitre le nombre de stage SIV effectué par les vivants et les DCD. Bonne continuation.

  6. Avatar

    ce serait intéressant de voir les mêmes chiffres par année, afin de regarder si les progrès techniques des constructeurs augmentent ou diminues les risques. Le volume de donnée n’est peut-être pas suffisamment significatif pour ce genre de comparaison?

  7. Avatar

    Merci pour votre travail ! Avez-vous des données du genre : aérologie du jour, moment du vol (déco, etc.), type d’incident (frontale, asym, collision, etc.) ?

  8. Avatar

    Bonjour Hugo. Oui je les ai. Leur étude fera l’objet d’une 2e video que je posterai ici.

  9. Avatar

    Merci pour ce travail
    Si on raisonne par l’absurde, il faut rester non qualifié pour moins risquer de se tuer en vol….

    Plus sérieusement, n’est ce pas le nombre d’heures de pratique qui augmente le risque?
    Peut on faire l’hypothèse que chaque heure de vol quelque soit le niveau présente le même risque, donc ceux qui volent plus longtemps ont plus d’accident? Ceux qui volent le plus longtemps sont plus diplômés et on du matériel plus performant.
    Il faut un statisticien pour répondre…

  10. Avatar

    On a environ 1 mort pour 1 000 pratiquants en parapente ; avez vous ou connaissez vous ce même chiffre pour le sport “en général” en France ? (disons tous les sports qui disposent d’une fédération).

    Merci

  11. Avatar

    Can you please write a resume in English? Thanks!

  12. Avatar

    Bonjour et bravo pour cette analyse.
    Il manque un élément de compréhension très important qui est le temps d’exposition au risque : toutes choses égales par ailleurs une population de vivants A qui vole 100h/ an est 2 x plus exposée au risque qu’une population de vivants B qui ne vole que 50 heures. Du coup, si l’on perçoit un ratio inférieur à 1 pour 2 chez les décédés, alors on peut être amenés à conclure l’exact inverse de ce que la vidéo pourrait être amenée à conclure.
    Pour aller directement à la conclusion, et c’est à vérifier avec les stats, il est fort possible que pour chaque heure volée, un pilote expérimenté et breveté soit moins représenté dans la population des décédés. Ce qui remettrait les choses à l’endroit.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*
*